Les veillées

Thèmes des 19 veillées nomades

A chaque étape, les colporteurs d’histoires, Jean-Yves Loude et Viviane Lièvre, accompagnés d’Alain Jouve, ânier, voyageur et kinésithérapeute, sortent un de leurs livres du bât de l’âne et racontent une aventure sur le principe d’une narration entrecoupée de lectures de courts extraits de textes, d’auditions de musiques provenant du territoire concerné, avec, en fin de séance, une projection de photos de Viviane Lièvre.
Un récit d’une heure trente qui laisse le temps à la discussion.

Loude

  • Samedi 14 mai : Saint Jean saint Maurice sur Loire
    La Cure – 04 77 62 96 84 à 20h00

Thème de la veillée : Deux ans chez les Kalash du Pakistan
Deux ans chez les Kalash du Pakistan à partir du livre « Solstice païen » (éditions Findakly)

kalashEntre 1976 et 1990, Jean-Yves Loude et Viviane Lièvre ont vécu huit séjours parmi les Kalash, montagnards polythéistes de l’Hindu-Kush, qui résident dans trois vallées menant à la frontière entre le Pakistan et l’Afghanistan. Ce peuple de trois mille membres, pasteurs, agriculteurs buveurs de vin, idolâtres, fête ses multiples dieux à chaque saison. Il est aujourd’hui menacé d’effacement par la guerre en Asie centrale et l’intolérance de leurs voisins immédiats qui ne supportent pas l’étalage de leurs différences, dont la plus flagrante est la liberté des femmes aux superbes coiffes ornées de coquillages, qui dansent à visage découvert face aux hommes. (avec images)

  • Lundi 16 mai : Villemontais
    Salle des 4 saisons (vers église) à 20h00

Thème de la veillée : Chamanisme et polo sauvage dans l’Himalaya
A partir des livres « Tanuk le maudit » (Belin) et « Tournoi dans l’Himalaya » (Tertium).

L’étonnante résistance des Kalash du Pakistan face aux épreuves de l’Histoire et aux pressions de leurs ennemis s’explique par leur fidélité à l’explication du monde transmise par des générations de chamanes. Jean-Yves Loude et Viviane Lièvre ont consacré deux livres à la relation particulière des Kalash au monde surnaturel, dont le roman pour la jeunesse, Tanuk le maudit. Mais, pour parvenir jusqu’aux vallées Kalash, il faut passer par Chitral, une des capitales du polo, dans sa forme « sauvage », sport équestre qui a séduit l’occupant britannique du temps de l’empire des Indes. (avec images)

  • Mercredi 18 Mai : Arcon
    Gîte communal à 20h00

Thème de la veillée : Ascension du volcan sacré, le Mont Cameroun
A partir des livres « Dialogue en noir et blanc » (Présence africaine) et « Le coureur dans la brume » (Folio Junior)

Coureur dans la brumeEn 1989, Jean-Yves Loude et son ami camerounais Alexandre Kum’a Ndumbe III publient un livre à quatre mains, « Dialogue en noir et blanc », échange de lettres entre deux écrivains, l’un du Nord, l’autre du Sud. Ensemble, ils grimpent au sommet du volcan sacré, le Mont Cameroun, terre de repos des ancêtres du peuple Douala. De cette aventure initiatique, naîtra le roman « Le coureur dans la brume », qui ouvre les portes sur une Afrique riche de ses secrets, dont celui de la gémellité. Jean-Yves Loude a dû obtenir la permission des ancêtres de son ami pour pouvoir écrire ce livre.  (avec images)

  • Vendredi 20 mai : Les grands Murcins
    Salle hors sac à 20h00

Thème de la veillée : Enquête policière sur la disparition d’un roi du Mali
A partir du livre « Le roi d’Afrique et la reine mer » (Actes Sud)

roi-afriqueAu début du XIVe siècle, le roi du Mali réunit 2000 pirogues, les remplit de vivres et d’or, et, accompagné de ses soldats, tente de connaître les limites de la mer des Ténèbres (l’océan atlantique). Il ne reviendra jamais de cette expédition connue grâce aux textes arabes, mais dont les savants occidentaux n’ont jamais voulu parler. C’est à cause de cette troublante omission que Jean-Yves Loude et Viviane Lièvre décident de partir au Sénégal et au Mali comme deux inspecteurs enquêtant sur la mémoire assassinée de l’Afrique. Le début d’une aventure qui dure depuis bientôt vingt ans. (avec images)

  • Dimanche 22 mai : Saint-André-d’Apchon
    Auditorium ecc à 20h00

Thème de la veillée : Le tour du Cap-Vert en 80 jours
A partir du livre « Cap-Vert, notes atlantiques” (Actes Sud) et des enregistrements de musiques publiés chez Ocora Radio France. Narration et audition.

Cap VertUne nuit pleine de musiques, Viviane Lièvre et Jean-Yves Loude rencontrent à Lyon le graveur capverdien Carlos Moreira qui ne connaît de son archipel que son île natale, Santiago. Ils font alors le pacte d’accomplir le tour du Cap-Vert pour lui raconter cette terre chère à son coeur, mais que ses pieds n’ont jamais foulée. Dès leur premier contact avec le pays de Cesaria Evora, les deux enquêteurs ressentent un coup de foudre, responsable de dix ans de relation passionnée, douze séjours, de plusieurs livres, et d’une campagne d’enregistrements, avec Radio France, des musiques traditionnelles de ce pays si riche en mélodies. (audition de musiques, sans images)

  • Mardi 24 mai : Les Noës
    Salle des fêtes à 20h00

Thème de la veillée : Passage d’une arche aux Noës en provenance de Saint-Étienne et se dirigeant vers la Turquie
A partir du livre « L’arche d’Amor » (Folio Junior) et d’actions culturelles menées dans le département de la Loire.

L'Arche d'AmorQuand Jean-Yves Loude revient des terres lointaines, il aime travailler dans les périphéries de nos villes, pour transmettre les mémoires de ceux qui ont fait la longue traversée d’enfance jusqu’en France, poussés par la guerre ou la précarité. Au Chambon-Feugerolles, pendant dix ans, il a mené des expériences d’écriture avec des mères algériennes qui ont abouti à des publications insolites et à un roman jeunesse paru chez Gallimard, « L’arche d’Amor », dont les pages transportent des voeux pour la planète jusqu’au Mont Ararat, en Turquie, là où un certain Noë s’est échoué… Une narration qui s’impose aux Noës. (avec images)

  • Jeudi 26 mai : Saint-Nicolas-des-Biefs
    Lieu à définir à 20h00

Thème de la veillée : Retour en images au Cap-Vert
Avec les romans « Ana Désir » (La Passe du vent »), « Le Fantôme du bagne » (Magnard) et « La dernière colère de Sarabuga » (Gallimard jeunesse musiques)

Cap VertSi la première soirée consacrée au Cap-Vert aura privilégié les sons du Cap-Vert, la seconde permettra de découvrir  visuellement les dix îles de l’archipel de toutes les résistances grâce à la projection des photos de Viviane Lièvre. Les trois îles sahariennes les plus proches du continent africain, effondrées et sablonneuses, et les sept autres, au relief convulsif qui culminent avec le Pic de Fogo à près de 3000 mètres. Dans le cratère de ce volcan en activité, vivent mille habitants, ardents viticulteurs et, pour la plupart, descendants d’un aventurier français, le comte Armand de Montrond. (avec images)

  • Samedi 28 mai : Le Mayet de Montagne
    Lieu à définir à 20h00

Thème de la veillée :  Une étrange enquête au Portugal, derrière les façades de Lisbonne
A partir du livre « Lisbonne, dans la ville noire » (Actes Sud)

Débarquant à Lisbonne, les enquêteurs Loude et Lièvre font une découverte stupéfiante : une des conséquences des grandes Découvertes portugaises du XVe siècle est l’arrivée, dès 1445, d’un grand nombre d’esclaves dans la capitale dont la population va compter jusqu’à 10% de Noirs. Ainsi, les Africains vont-ils prendre une part active à l’édification de Lisbonne, de ses bâtiments comme de sa culture, pendant cinq siècles. Est-ce cette connivence qui fait de Lisbonne une des villes les plus humaines d’Europe ? Cette exploration de la ville derrière les façades de l’Histoire officielle est un véritable roman policier. (avec images)

  • Lundi 30 mai : Châtel Montagne
    Salle d’animation à 20h00

Thème de la veillée :  Rendez-vous à São Tomé, aux îles du Milieu du monde
A partir du livre « Coup de théâtre à São Tomé » (Actes-Sud)

Sao ToméSão Tomé et Príncipe, situées dans le Golfe de Guinée, à l’exact croisement entre l’équateur et le méridien de Greenwich,  sont nommées les îles du milieu du monde. Terres volcaniques d’une fulgurante beauté sauvage, São Tomé et Príncipe, après avoir été le théâtre de l’épopée du cacao, servent aujourd’hui de retraite à l’empereur Charlemagne  dont les légendes sont rejouées au cours de représentations extravagantes de cinq heures, le Tchiloli, par des acteurs noirs, grimés, déguisés, transfigurés. Parfois, résonne aussi  l’appel du Danço Congo, une mascarade au sens caché qui signale la proximité des rites du Vaudou. (avec images)

  • Mercredi 1 juin : Les Biefs
    Gîte communal à 20h00

Thème de la veillée :  La Bête du Gévaudan et autres contes de Lozère
A partir des livres « Les loups du Val d’Enfer » (Folio Junior), « Aubrac » (Jacques Brémond), « Le double secret des Bessons » (Foyer Rural de Lozère), “La réserve des visages nus“(Gallimard)

les-loups-du-val-d-enferC’est au cours d’une résidence d’écriture en Margeride, au Nord de la Lozère, que Jean-Yves Loude croisa la route de la Bête du Gévaudan. Ensemble, avec douze élèves de douze ans, il imagina puis écrivit un roman qui allait faire le tour de la France, « Les Loups du Val d’Enfer ». Grâce à ce livre, le lecteur aura enfin la clé d’un des mystères les mieux entretenus. Le succès du livre valut à Jean-Yves Loude l’occasion de revenir en Lozère témoigner de l’exception des paysages et des pratiques d’Aubrac. (avec images).

  • Jeudi 2 juin : Jean de l’oie / Le Crozet
    A 20h00

Thème de la veillée : Au Mali, sur les traces de René Caillié vers Tombouctou
A partir des livres « Lettres de Tombouctou » (La passe du vent), « Douk le malin » (Donniya) et « La sanza de Bama » (Belin)

sur les traces de René CailliéEn février 2004, Jean-Yves Loude et Viviane Lièvre étaient invités à la première fête du livre de Tombouctou, la perle
du Mali, qui fut jadis le phare de la pensée, un marché où les livres et l’or s’échangeaient. Pendant douze jours, ils conduisirent le vaste chantier d’écriture d’un dictionnaire amoureux de la belle ville mystérieuse, en compagnie de 25 lycéens et de l’illustrateur camerounais Christian Epanya. Ils rapportèrent aussi deux albums pour la jeunesse nourris de la splendeur et des secrets de la Boucle du Niger. (avec images)

  • Samedi 4 juin : Saint-Bonnet des Quarts
    Relais de chasse à 20h00

Thème de la veillée : Dans la peau de Tintin sur la Montagne de Tintin au Tibet
A partir des livres « Expédition Gosainthan – Tibet 8046m » (Chardon Bleu) et « La réserve des visages nus » (Gallimard)

Dans le peau de TintinEn avril et mai 1996, Jean-Yves Loude endosse le rôle du reporter belge et accompagne une expédition de six  enseignants alpinistes de très haut niveau. Le but : raconter l’escalade d’un des treize plus hauts sommets du monde, le Mont Gosainthan, à 5.000 élèves de la région Rhône-Alpes et en temps réel. Pour cela, le Milou de Tintin sera cette fois un téléphone satellite, un des tout premiers disponibles à cette époque. Avec l’obligation d’appeler un camp de base  reconstitué dans la Médiathèque de Bron, tous les jours, à 14h10, pendant six semaines. Une occasion de témoigner du
drame vécu par le peuple tibétain. (avec images)

  • Lundi 6 juin : Saint-Rirand
    Salle du gîte à 20h00

Thème de la veillée : Danses, transes et guérisons en Algérie, Maroc et Tunisie
A partir des livres « Danses du Maghreb » (Karthala) et « Chercheurs d’eau » (Chardon bleu)

Chercheurs d'eauJean-Yves Loude et Viviane Lièvre ont voyagé dans les trois pays du Maghreb pour savoir comment on y danse. Ils ont d’abord participé à la réalisation d’une demi-douzaine de films documentaires, réalisés par le cinéaste Fitouri Belhiba, sur les rites de guérison et le pouvoir thérapeutique des femmes du Sud de la Tunisie, avant d’enquêter sur les pratiques de fêtes, de pèlerinages et les rituels d’exorcisme dans les confréries de l’islam populaire. Lors de cette veillée sera projeté le film « À l’ombre sacrée des arbres ». (projection d’un DVD)

  • Mercredi 8 juin : Saint Haon le Châtel
    Salle bel’air à 20h00

Thème de la veillée : À Lyon, avec Pierre Poivre, explorateur, chasseur d’épices et maître en aventures
A partir des livres « Monsieur Poivre, voleur d’épices » (Belin), « Le signe de Saturne » (Magnard), « Le vol du Nez » (Magnard).

monsieur poivreJean-Yves Loude et Pierre Poivre ont en commun d’être nés à Lyon et d’y avoir attrapé la fièvre du voyage. L’aventurier du XXe siècle a consacré à son aîné, écrivain voyageur humaniste du XVIIIe siècle, une biographie savante et loufoque qui retrace le parcours tumultueux à travers les océans de ce chasseur d’épices et d’horizons hors du commun. Un roman à déguster sans modération car il nourrit les rêves lointains. Lyon a également inspiré à Jean-Yves Loude d’autres histoires qui se partagent entre humour, fantastique et roman policier. Il rend également hommage à ses ancêtres beaujolais dans « Le vol du nez », chronique au pays des saveurs. (avec images)

  • Vendredi 10 juin : Renaison
    Salle des associations (Mairie) à 20h30

Thème de la veillée : Récit d’une expérience littéraire sur la mémoire en milieu médical
A partir du livre « Clara au pays des mots perdus »(Tertium)

mots-perdusUn jour, l’écrivain est invité à pénétrer dans un territoire inhabituel pour lui : une institution médicale, afin de témoigner d’un drame qui touche notre société : la maladie d’Alzheimer. Il en sort bouleversé, changé, et porteur d’un roman où humour, tendresse et poésie servent à décrire la dérive des patients, la souffrance des familles, le dévouement du personnel accompagnant. En fait, « Clara au pays des mots perdus » est un déclaration d’amour d’une adolescente pour son grand-père qui lui délivrera son ultime secret malgré la perte des mots. Le mot de la fin sera dignité. (lecture, avec, sous réserve la participation de la comédienne Claire Truche)

  • Dimanche 12 juin : Saint-Romain La Motte
    Lieu à définir à 20h00

Thème de la veillée :  Bienvenue dans le Nord, au pays de Gayant, géant parmi les géants
A partir des livres « Le géant inconnu » (Tertium) et « La paix seulement » (Tertium)

GeantDouai, dans le nord de la France, est une ville sous haute protection : cinq géants, de trois à huit mètres de haut, veillent sur elle depuis des siècles. À la manière de dieux bienveillants, les Gayant sortent de leur réserve et parcourent le territoire trois jours durant afin de s’assurer du bien-être de tous. Les Gayant ne se compromettent pas avec le carnaval. Ils apparaissent en juillet, peu de temps après le solstice d’été, et la foule les retrouve chaque année avec une  ferveur sacrée. Jean-Yves Loude a été invité par la Municipalité de Douai pour écrire la première fiction qui leur rend  hommage. (avec images).

  • Mardi 14 juin : Le grand couvert
    Grand couvert à 20h00

Thème de la veillée :  Soirée contes
 A partir de deux albums sortis en 2011, « Le voyage de l’empereur Kankou Moussa » (Le Sorbier) et « Le camion frontière » (Vents d’Ailleurs).

Ce soir-là, Jean-Yves Loude restituera des contes qu’il a recueilli au cours de ces séjours en Himalaya, Afrique du Nord  et Afrique Noire : « La première neige », « Le ciel collé à la terre », « La salamandre et le serpent », « La colère de la mort »,  « Leuk le lièvre, le plus intelligent des animaux de la savane ». Il lira le conte publié en mai 2011 aux éditions Vents d’Ailleurs : « Le camion frontière ». (narration et musiques)

  • Mercredi 15 juin : Saint Germain Lespinasse
    Maison des associations (rue de Verdun) à 20h00

Thème de la veillée : Survol du Brésil et atterrissage sur la planète Brasília
A partir du livre « Planète Brasília » (Tertium) et « Pépites brésiliennes » (Actes Sud – à paraître)

BrasiliaAu moment où s’achève le périple en Côte Roannaise, Jean-Yves Loude dévoile l’actualité de sa démarche littéraire : le   Brésil. Après une enquête sur Brasília, capitale utopique du pays, née d’un rêve sur un plateau désertique, les deux  voyageurs ont accompli un long voyage du Sud au Nord de ce pays continent afin de rassembler les preuves de la  participation essentielle des Noirs (40% de la population) à l’édification du patrimoine commun. « Pépites brésiliennes », livre en cours, rend hommage aux figures populaires anonymes ou peu valorisées des « Afro-descendants » qui pourtant  constituent la vraie richesse du Brésil. (avec images)

  • Samedi 18 juin : Ambierle
    Crypte du musée – 04 77 65 60 99 à 20h00

Thème de la veillée : Voyage en Côte Roannaise avec mes ânes
A partir du futur livre du même titre, à paraître aux éditions Jean- Pierre Huguet

L’expédition de Jean-Yves Loude, Viviane Lièvre, Alain Jouve à travers la Côte Roannaise, s’achève à Ambierle, après cinq semaines de lectures de paysages, d’échanges avec les habitants, de recueils d’informations, d’observations de la singularité de la région, de gourmandises partagées, de soirées, de rencontres scolaires.
Lors de la dernière veillée, le trio raconte son expérience, celle qui devra déboucher sur l’écriture du récit de ce voyage insolite.

Une Réponse to “Les veillées”

  1. GREGOIRE Michèle 25 mai 2011 à 2:26 #

    Bonjour et bonne continuation pour cette belle et nouvelle aventure ! Nous avons encore le souvenir de votre passage à la Médiathèque de Roanne… Bon courage à vous trois !
    En espérant trouver le temps de partager une veillée… Sinon au 19 juin à Ambierle, où nous allons raconter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :